Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2018 1 03 /09 /septembre /2018 20:41

 

Arnor a grandi au sein de la communauté « des Frères de la Lumière » à Luxcastrum, situé dans l’ancien royaume de Francie et sur les terres du comté de Boisclair.  Jadis, un de ses membres, Eudes de Beaufort, l’a sauvé des loups et du froid,  quand il avait été abandonné à sa naissance en pleine forêt en raison de ses origines étrangères. De par son apparence physique, Arnor ressemble aux guerriers de la lointaine Scanie qui lancent des incursions en territoire francien. A cause de cette particularité physique, il est l’objet de la défiance des villageois et au sein de la communauté de Luxcastrum, il est condamné à rester un frère servant durant toute sa vie. Or, le jeune homme ne respectant pas le vœu de chasteté imposé aux frères, le Chapitre réunissant les membres influents de la communauté vote son exclusion.  Ignorant la décision de l’Ordre, Arnor est à l’extérieur du prieuré, il se trouve en compagnie d’Aïga, la jeune fille qu’il voit en secret. Tous deux se querellent sur leur avenir, Arnor a pris la décision de rompre lorsqu’il entend sonner le tocsin. Il quitte les lieux précipitamment et revient à Luxcastrum pour découvrir le Prieuré en feu et les frères assassinés, à l’exception d’Eudes de Beaufort. Impuissant, il assiste au départ des meurtriers sur le fleuve Séquana. Ils se déplacent à bord « lanskips » à proue de dragon. Ce sont des guerriers Scans. Avant de mourir, Eudes de Beaufort élève Arnor au rang de Frère de la Lumière en lui donnant un signe et attouchement, il lui dit de se rendre à Lutèce rejoindre son frère, le chevalier du Guet, Raoul de Beaufort et aussi de trouver le Maître caché là où le coq silencieux chante.  Eudes de Beaufort décède dans les bras d’Arnor. Au petit jour, les hommes d’armes du comte de Boisclair se présentent  sur les lieux du carnage, Arnor leur reproche leur arrivée tardive. Le ton monte avec les soldats qui l’accusent d’être le meurtrier. Ils ont l’intention de le pendre. Une transe guerrière prend possession d’Arnor. Malgré son inexpérience des armes, il tue tous les hommes de Boisclair.  Arnor quitte définitivement Luxcastrum et prend la direction de Lutèce, la cité libre de Francie. Quelques temps plus tard, dans la forêt de Limar, il rencontre un ours à la fois borgne et parlant qui affirme qu’il sera son plus fidèle serviteur. Arnor n’hésite pas à porte secourir l’ours lorsqu’une meute de chiens de chasse l’assaille. L’ours s’enfuit mais Arnor se retrouve face à des cavaliers portant les insignes royaux et d’une femme voilée. Cette dernière veut le pendre pour braconnage sur les terres royales. Arnor parvient à la désarçonner et à fuir à travers les bois. Il sème ses poursuivants et parvient aux portes de Lutèce. Dans la ville, il prend contact avec  Raoult de Beaufort. Malgré une méfiance initiale, la confiance s’instaure entre les deux hommes. Le chevalier du Guet lui expose la situation politique de la cité où les clans s’affrontent par le biais d’équipes d’auriges interposées (conducteur de chars équestres). Il lui exprime ses inquiétudes et ses doutes sur le Prévôt qui est un adepte de la nouvelle religion dédiée au culte de l’Etre Suprême.  Le soir même, quinze spadassins masqués s’introduisent dans l’hôtel particulier du Chevalier du Guet pour l’assassiner. Grâce à Arnor qui entre une nouvelle fois en transe guerrière, cette attaque s’avère un échec, sauvant ainsi la vie de Raoult de Beaufort. Cependant, un corbeau espion a assisté à toute la scène et il s’envole pour prévenir le commanditaire de l’expédition. Raoult de Beaufort met en garde Arnor contre ce qu’il appelle « la malédiction du Berserker ». En quête d’indices, les deux hommes examinent les cadavres des tueurs. Ces derniers ne portent pas de tatouages ou de signes d’appartenance à des guildes d’assassins. Arnor en déduit qu’il s’agit de soldats de métiers. Or la défense de Lutèce a été confiée par le Conseil des Echevins aux mercenaires des Franches Compagnies. Dés le lendemain, le Chevalier du Guet, accompagné d’Arnor, rend visite à Zoka de Murolais le Prévôt de Lutèce qui est son supérieur hiérarchique.

 

Dans cette quête intérieure, qui se double d'une guerre physique contre les forces du Chaos dissimulés sous le culte bienveillant en surface de l’Etre Suprême et de ses sbires, son destin sera lié à la famille patricienne des Beaufort. Il rencontrera également la camaraderie avec les mercenaires Noirs Cassius et Iska et lors de ses voyages intérieurs, son initiation sera complétée par le prêtre Geb, son mentor en esprit. Entre le  pouvoir temporel, incarné par l’ambitieuse Maylis, accompagné par son cortège de compromissions avec la Morale et les enseignements reçus tant par Geb que par la Guilde Forestière des Fendeurs, Arnor devra choisir : devenir un puissant de ce monde au risque de perdre son humanité ou tenter de devenir un homme régénéré.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Kwamé Maherpa, auteur
  • : Ecrivain de Fantasy Epique et de Science-fiction, mon blog n'a pas unique objectif de faire connaitre mes écrits, d'écrire des articles sur mes auteurs favoris ou ceux que j'ai découvert mais il aura également une ouverture sur les faits politiques, sociaux et sur la réflexion.
  • Contact

Recherche

Liens