Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2020 5 01 /05 /mai /2020 18:03

5ème et 6ème semaine de confinement

 

Malgré tout la vie continue de s'organiser autour des tâches routinières, la rédaction d'un nouveau roman de fantasy, l'initiation à l'écriture d'un scénario (j'ai exhumé de ma bibliothèque un livre de méthodologie sur ce thème). Pendant ce temps, le COVID-19 continue de frapper, une amie et ancienne collègue de mon épouse est partie rejoindre un monde où le soleil ne se couche jamais.

A l'extérieur de mon domicile, je constate un léger relâchement car je vois davantage de personne passer devant la maison, sans que cela ressemble toutefois à la cohue des bobos joggers parisiens. J'entends aussi davantage de moteur de voitures. Je devine une certaine lassitude.

Quant aux actualités télévisiuelles, elles continuent à nous abreuver d'informations contradictoires et donnent dans l'émotion sans chercher à analyser sur les failles systémiques et organisationnelles de l'Etat, elles n'instruisent pas le citoyen, à suppoer que le citoyen existe encore pour nos élites hors sol. L'émotion, comme les reportages larmoyants sur le drame des décès dans les EPHAD ou maisons de retraite, les applaudissements des français tous les soirs à 20h00 en l'honneur des personnels soignants servent à masquer les lacunes d'un Etat légal mais désormais illégitime. Quand un Etat se montre incapable, avec ses élites, de mettre en place un stratégie cohérente en matière de sécurité global tant physique, sociale que sanitaire, il devient illégitime. Illégitime car les collectivités locales, les citoyens, les associations palient sa carence dans la fourniture de masques et autres moyens matériels. Illégitime car la fiscalité hors TVA et taxes diverses repose exclusivement sur les classes moyennes dont l'appauvrissement est croissant, ces classes moyennes qui supportent une fiscalité et des prélèvements sociaux supérieurs à ceux pratiques dans les pays d'Europe du Nord pour bénéficier, reçoivent en retour que des prestations hospitalières indignés de la 6ème puissance économique mondiale. Le système social des Etats-Unis est injuste, il a cependant le mérite de ne pas être hypocrite. Quand cette crise sanitaire sera achevée, un audit sur l'utilisation des fonds publics devra être diligentée.

L'Histoire est jalonnée d'exemples où la perte de légitimité débouche sur des bouleversements politiques majeurs. Ainsi la crise alimentaire de 1788 a engendré de manière indirecte la Révolution de 1789 :

l’État monarchiste et absolutiste ayant perdu toute légitimité auprès des français. Cette légitimité est également perdue dans le domaine de la sécurité physique car les forces de l'ordre apparaissent de plus en plus comme le bras armé des élites mariant ultralibéralisme et autoritarisme envers les citoyens ordinaires, pas les voyous.

Nous assistons aussi à une « Poutinisation » du régime : une administrée ayant accroché à son balcon une banderole avec l'inscription d'un jeu de mots entre le Président Macron et le Coronavirus a été placée en garde à vue. Or, depuis la loi du aout 2013, le délit d'offense à l'égard du chef de l'Etat n'existe plus dans le code pénal. Certes, le chef de l'État est protégé pénalement contre les délits de diffamation ou d'injure publique, au même niveau que les ministres.   L'injure publique peut être punie d'une amende de 12 000 euros. Le régime de la garde à vue s'applique en matière de crime et délits, non dans le cadre contraventionnel. J'arrête ici cette disgression juridique, car chacun comprendra que nous sommes en train de nous diriger vers un Etat autoritaire envers les faibles, et laxiste envers les puissants et leurs alliés du sous-prolétariat.

Les périodes de confinement du passé ont parfois produit des œuvres politiques majeures, tels les Cahiers de prion d'Antonio Gramsci.

Ce dernier, malgré les conditions extrêmes de son incarcération par le régime de Mussolini, analyse la mainmise des élites bourgeoises sur la société grâce à leur contrôle sur ce qu'il appelle la sphére de la société civile et la sphère de l'Etat.

Selon Gramsci, la « société civile » est l'instrument de l 'hégémonie politique et culturelle sur la société toute entière par l'intermédiaire d'organismes privés. Tous les soirs, sur les chaines dites d'informations ou journaux télévisés, nous subissons les doctes explications de ces experts médicaux qui ne cessent de se contredire (port du masque, symptômes du COVID-19 évoluant sans cesse). Généralement, l'expert se trompe en respectant les règles, il est l'auxiliaire du pouvoir politique défaillant.

Bien que n'adhérant pas aux valeurs matérialistes et athées du Marxisme et à la fin de l'Histoire, je n'hésite pas à utiliser ses outils d'analyse pour mieux appréhender la Domination imposée par la caste dirigeante.

Dans la prolongation des travaux de Gramsci, ceux de Louis Althusser sont également pertinentes dans le contexte de crise que nous subissons. Il a développé le concept d'appareil idéologique d'Etat qui regroupe le religieux mais que l'on peut étendre aux think tanks et autres cercles de réflexion élitistes, le syndical, l'information, politique, juridique. Tous ces A.I.E entretiennent l'illusion de la liberté et de la pluralité, alors qu'une pensée unique dominante est imposée et élimine des postes à responsabilité, les « hérétiques » politiques refusant l'ultralibéralisme.

Nous assistons peut-être à la fin de cette domination, de la sortie des classes moyennes de l'Habitus de dominés imposés par les maîtres des champs politiques, culturels, économiques et scientifiques. La situation actuelle démontré que plus que jamais, la restauration d'un Etat fort et souverain au service de tous devient une nécessité démocratique, pour passer d'une société dirigée par l'émotion et la peur organisée à une société reposant sur la confiance d'un contrat social renouvelé entre le peuple et une nouvelle élite issue de ses rangs.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Kwamé Maherpa, auteur
  • : Ecrivain de Fantasy Epique et de Science-fiction, mon blog n'a pas unique objectif de faire connaitre mes écrits, d'écrire des articles sur mes auteurs favoris ou ceux que j'ai découvert mais il aura également une ouverture sur les faits politiques, sociaux et sur la réflexion.
  • Contact

Recherche

Liens